CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 
Protection des données

Le paquet de réformes de la protection des données: un meilleur contrôle des données personnelles  et un coup de fouet à la croissance

En janvier 2012, la Commission européenne a proposé une réforme globale des règles adoptées en 1995 par l’UE  en matière de protection des données,  en vue de renforcer les droits en matière de respect de la vie privée en ligne et de stimuler l’économie numérique de l’Europe. Les progrès technologiques et la mondialisation ont modifié en profondeur les modes de collecte, de consultation et d’utilisation de nos  données.  En outre, les mesures nationales de transposition de la directive de 1995 diffèrent entre les 27 États membres de l’UE, ce qui a entraîné des divergences dans l’application de ce texte.  

La protection des données à caractère personnel est un droit fondamental reconnu à tous les Européens, mais les citoyens n’ont pas toujours le sentiment de maîtriser entièrement les données à caractère personnel les concernant. La Commission espère que ces propositions contribueront à renforcer la confiance des consommateurs dans les services en ligne, puisqu’ils seront mieux informés de leurs droits et pourront mieux contrôler leurs informations. Par ailleurs, la réforme rendra la vie plus facile et moins coûteuse pour les entreprises. Un cadre juridique solide, clair et uniforme au niveau de l’UE contribuera à décupler le potentiel du Marché unique numérique et stimulera la croissance économique, l’innovation et la création d’emplois.

Chypre, en tant qu’Etat membre assurant la présidence au deuxième semestre 20112,  fera progresser les négociations du paquet de réformes de la protection des données qui représente l’une de ses priorités dans le domaine de la justice.