CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – Adoption de conclusions sur la jeunesse et le sport sous Présidence chypriote
27.11.2012, 20:32 (CET)

Les priorités de la Présidence chypriote dans les domaines de la jeunesse et du sport ont été respectées puisque les Etats membres ont appuyé sans réserve les questions débattues aujourd'hui, mardi 27 novembre, à Bruxelles lors du Conseil des ministres de la Jeunesse et des Sports. Dans le domaine de la jeunesse, le Conseil “Éducation, jeunesse, culture et sport” (EYCS) a adopté une résolution concernant le tour d'horizon du dialogue structuré avec les jeunes sur la participation des jeunes à la vie démocratique en Europe, des conclusions sur la participation et l'inclusion des jeunes, et notamment de ceux issus de l'immigration, et un rapport conjoint du Conseil et de la Commission pour 2012 sur la mise en œuvre du cadre renouvelé pour la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse concernant la période 2010-2018. La session de l'après-midi a été consacrée au sport. Les ministres se sont félicités de la proposition visant à instaurer une semaine européenne du sport et ont adopté des conclusions du Conseil sur une politique du sport appuyée sur des données, sur la promotion de l'activité physique bienfaisante pour la santé et sur le dopage. La proposition relative à la lutte contre la manipulation des résultats sportifs a été adoptée sous forme de conclusions de la Présidence.

Pendant la matinée du mardi 27 novembre, les ministres ont adopté une résolution concernant le tour d'horizon du dialogue structuré avec les jeunes sur la participation des jeunes à la vie démocratique en Europe.

Participation des jeunes

La résolution a marqué la fin du deuxième cycle de dialogue structuré. Le dialogue structuré a pour objectif de constituer un cadre de réflexion commune et continue sur les priorités, la mise en œuvre et le suivi de la coopération européenne dans le domaine de la jeunesse. Il fait intervenir une grande variété de jeunes et d'organisations de jeunesse dans les consultations à tous les niveaux dans les États membres, ainsi que lors des conférences de l'UE sur la jeunesse et à l'occasion de la semaine européenne de la jeunesse. Ladite résolution évalue donc les résultats obtenus lors du cycle de travail en cours, intègre les messages clés émanant des recommandations conjointes et fixe des priorités pour le prochain cycle de travail.

Les ministres ont ensuite adopté le rapport conjoint 2012 sur la jeunesse et les conclusions sur la participation et l'inclusion sociale des jeunes, et notamment de ceux issus de l'immigration.

“La Présidence chypriote a mis la jeunesse au cœur de ses priorités”, a affirmé le ministre de l’Éducation et de la Culture George Demosthenous qui présidait le Conseil. M. Demosthenous a ajouté que “Des questions telles que l’inclusion sociale et la participation des jeunes ont figuré en bonne place dans nos travaux tout au long de la Présidence et les questions traitées se retrouvent dans les conclusions adoptées par le Conseil des ministres de la Jeunesse de l’UE.”

Le matin, avant le début du Conseil, un débat d’orientation a été mené sur l’inclusion sociale durant lequel les questions de la diversité, de la mobilité et de la migration des jeunes ont été abordées. Les parties prenantes du domaine de la jeunesse ont procédé à un échange de vues sur les mesures à prendre pour renforcer les politiques qui favorisent l’inclusion sociale de tous les jeunes sur la base de la compréhension et du respect mutuels.

Le rapport 2012 de l’UE sur la jeunesse, qui a été adopté pendant le Conseil, présente de nouvelles statistiques sur la manière dont la crise économique a affecté les jeunes dans l’Union européenne et plaide pour une approche pluridisciplinaire à tous les niveaux de la mise en œuvre du cadre renouvelé pour la jeunesse.

‘Semaine européenne du sport’

Les citoyens de l’UE font peu d’exercice physique, ce qui est préoccupant. La Présidence a donc proposé d’instaurer une semaine européenne du sport qui pourrait promouvoir la pratique du sport chez les enfants et les jeunes. Cette proposition a été bien accueillie par l’ensemble des parties prenantes du domaine du sport et la commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse Androulla Vassiliou s’est ralliée aux ministres pour l’appuyer. Elle a déclaré qu’“Il nous appartient désormais de bien la structurer” et a ajouté que “Nous devrions en faire une semaine de l’inclusion afin de mettre le sport à la portée de tous ceux dont les moyens n’y suffisent pas.”

Pendant la session de l’après-midi qui a été consacrée au sport, les ministres européens compétents ont adopté des conclusions du Conseil sur le renforcement des données disponibles en vue de l'élaboration de la politique du sport et sur la promotion de l'activité physique bienfaisante pour la santé. Des conclusions de la Présidence ont été adoptées sur une stratégie de lutte contre la manipulation des résultats sportifs.

Agence mondiale antidopage (AMA)

Le Conseil a par ailleurs désigné les trois représentants de l'UE au sein du Conseil de fondation de l'Agence mondiale antidopage (AMA) à partir du 1er janvier 2013. Il s’agit de Leo Varadkar, Romain Schneider et Alexandre Miguel Mestre, respectivement ministres d’Irlande, du Luxemburg et du Portugal.

L'Agence mondiale antidopage (AMA), créée en 1999, est une organisation de droit privé bien que la moitié des membres de son Conseil de fondation représentent des gouvernements. Le continent européen compte cinq représentants dont trois de l'UE. Les trois représentants de l'UE exercent leur mandat suivant le principe de la troïka, qui prévoit un renouvellement des mandats tous les 18 mois, conformément au modèle de la présidence de l'UE. Étant donné que cela constitue un problème, la résolution du Conseil de novembre 2011 fixe de nouvelles modalités concernant la représentation des États membres de l'UE afin d’assurer une plus grande continuité. Ces modalités prendront effet le 1er janvier 2013.

Le Conseil “Éducation, jeunesse, culture et sport” (EYCS) ne s’est réuni qu’une fois sous Présidence chypriote et toutes les questions clés ont été menées à bonne fin. Les déclarations de la commissaire européenne Vassiliou sont allées dans ce sens. S’exprimant au nom de la Commission à la fin du Conseil et lors de la conférence de presse qui a précédé la session de l’après-midi, elle a félicité la Présidence chypriote et M. Demosthenous pour leur semestre très réussi ainsi que pour le travail accompli qui a été salué par l’ensemble des ministres des quatre formations du Conseil.