CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse - Priorité au maintien de la qualité de l’éducation de toutes les manières possibles
05.10.2012, 13:20 (CET)
«L’éducation pourrait effacer les conséquences de la crise économique en réduisant les effets à long terme de celle-ci sur la croissance et en contribuant à ce que cette dernière soit plus solide ensuite; il est donc indiqué d’investir davantage dans l’éducation en temps de récession», a affirmé le prix Nobel d’économie originaire de Chypre Christopher Pissarides lors de la réunion informelle des ministres de l’Éducation qui a eu lieu à Nicosie les 4 et 5 octobre. La réunion avait été organisée par le ministère de l’Éducation et de la Culture au centre de conférences Filoxenia dans le cadre de la Présidence chypriote du Conseil de l’UE.

Les politiques de l’éducation et de la formation de l’Union européenne et leur lien possible avec le développement économique ainsi que le problème sans cesse plus aigu de l’illettrisme ont constitué les principales questions examinées au cours de la réunion des ministres de l’Éducation de l’UE. George Demosthenous, ministre de l’Éducation et de la Culture de Chypre, présidait la réunion à laquelle a participé la commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse Androulla Vassiliou.

«Je suis convaincu que grâce à nos débats intéressants et productifs, nous avons maintenant une idée beaucoup plus précise de ce qu’il nous faut accomplir», a déclaré M. Demosthenous.

«La Présidence chypriote est désormais prête à passer à l’action. Vous pouvez être certains qu’elle tiendra compte de tous les avis et propositions exprimés lorsqu’elle élaborera le projet de conclusions qui sera soumis au Conseil en novembre prochain à Bruxelles», a-t-il précisé en montrant qu’il entendait passer directement des constatations aux actes.

La voie qui mène des constatations aux actes

La Présidence chypriote du Conseil de l’Union européenne souhaite avant tout atteindre les objectifs communs qui permettront de bâtir une meilleure Europe pour les générations futures, une Europe fondée sur ses valeurs fondamentales.

Dans le domaine de l’éducation et de la formation, la Présidence chypriote souhaite plus particulièrement, grâce à la coopération, à la réflexion commune et à la contribution de tous les Etats membres, promouvoir des politiques européennes bénéfiques pour l’Europe et ses citoyens. Ce domaine est important pour le développement économique, la cohésion sociale et le bien-être des citoyens de l’UE, surtout en cette période de difficultés économiques.

C’est dans ce contexte que se sont inscrits les travaux de la réunion ministérielle informelle durant laquelle deux questions importantes du domaine de l’éducation ont été traitées:

• premièrement, le rôle que peut jouer l’éducation en faveur du développement économique des pays et du bien-être de chaque citoyen; et

• deuxièmement, le problème de l’illettrisme dont souffrent les Etats membres de l’Union européenne.

Lors de la réunion, Christopher Pissarides, prix Nobel d’économie originaire de Chypre, et George Tsiakalos, membre du groupe de haut niveau sur l’illettrisme, ont présenté leur avis, leur expérience et le fruit de leurs recherches en ce qui concerne les deux principales questions à l’ordre du jour.

Presidency Spokesperson in Cyprus
Costas Yennaris



E-mail: cyennaris@cy2012eu.gov.cy
Mobile: +357 99400234
EU Affairs Unit Coordinator
Niki Papadopoulou-Papa

Ministry of Education & Culture

E-mail: npapa@moec.gov.cy
Téléphone: +357 22800697
Communications Officer
Costas Ierides

Ministry of Education & Culture

E-mail: cierides@moec.gov.cy
Téléphone: +357 22800954

Voir la conférence de presse ici

 

Plus de photos apparentées ici

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES

04.10.2012 - 05.10.2012