CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse - Le rôle des partenaires sociaux est essentiel pour l’avenir de l’emploi et de la cohésion sociale dans l’UE
13.07.2012, 12:44 (CET)
Les ministres de l’Emploi et de la Politique sociale de l’UE ont débattu de l’importance qu’il y a à renforcer la participation des partenaires sociaux, des organisations non gouvernementales et des autorités locales à la réalisation des objectifs de la stratégie Europe 2020 consistant à renforcer l’emploi et à réduire la pauvreté ainsi que l’exclusion sociale. Lors de la réunion informelle qui a eu lieu les 12 et 13 juillet au centre de conférences Filoxenia de Nicosie (Lefkosia), la Présidence chypriote a également organisé un débat sur le paquet emploi.

Le débat a permis de constater qu’il y a convergence de vues entre les ministres, la plateforme sociale et les partenaires sociaux en ce qui concerne l’importance du rôle que ces partenaires peuvent jouer dans l’élaboration de la politique européenne de l’emploi et des réformes dont le marché du travail a besoin pour restaurer la prospérité économique et sociale de l’Europe. Un échange de vues a eu lieu sur les meilleures pratiques permettant d’impliquer les partenaires sociaux et le rôle fondamental du dialogue social dans la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020 a été réitéré. En outre, l’importance des investissements sociaux qui aideront à créer des emplois et la nécessité de coopérer pour développer des politiques plus ciblées ont été soulignées.

Connaissance approfondie des réalités locales

Sotiroula Charalambous, ministre chypriote du Travail et de la Sécurité sociale, a déclaré: «Je pense que les partenaires sociaux, les organisations non gouvernementales et les autorités locales peuvent, grâce à leur connaissance des réalités locales et des problèmes du quotidien, promouvoir des stratégies ciblées et directement liées aux objectifs stratégiques de la lutte contre le chômage, la pauvreté et l’exclusion sociale. J’estime par conséquent qu’ils doivent être associés à l’élaboration et à la mise en œuvre des nouvelles stratégies de l’Europe. La contribution de toutes ces parties prenantes est fondamentale pour parvenir à relever les défis de la crise.»

Trois ateliers parallèles auxquels ont participé les ministres de l’Emploi et de la Politique sociale de l’UE sous la présidence de Chypre, de la Pologne et du Danemark ont permis de compléter les débats sur le sujet. Ces ateliers avaient pour thèmes le rôle des partenaires sociaux, des organisations non gouvernementales et des autorités locales:

  • dans l’amélioration de l’emploi en Europe,
  • dans la lutte contre la pauvreté et le renforcement de la cohésion sociale, et
  • dans le déroulement du semestre européen.

La ministre chypriote du Travail et de la Sécurité sociale a assuré la présidence du troisième atelier durant lequel elle a souligné que:

«Les partenaires sociaux ont un rôle essentiel à jouer non seulement au niveau européen dans le suivi et la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020 mais également en ce qui concerne les nouveaux outils de gouvernance comme le semestre européen et les recommandations par pays.»

Priorité à la croissance et à la création d’emplois

Durant la matinée du second jour de réunion, la Présidence chypriote avait prévu un débat ministériel consacré au paquet emploi. L’objectif de ce paquet est de donner la priorité au développement et à la création d’emplois sans pour autant ignorer qu’il est nécessaire d’assainir les finances publiques. Les ministre participants se sont prononcés en faveur de l’amélioration de l’emploi en Europe, surtout l’emploi des jeunes, et ont affirmé qu’il était nécessaire d’exploiter les perspectives qu’offrent les secteurs de l’économie verte, de la santé et des technologies de l’information en insistant sur la création d’emplois de qualité, la réforme structurelle des marchés du travail et l’investissement dans le capital humain. Afin que les pays puissent agir dans ce sens, il faut prendre un ensemble de mesures concernant les politiques à la fois de l’emploi et de l’éducation. La Présidence chypriote mettra à profit les considérations du Conseil informel EPSCO pour préparer des conclusions sur l’emploi des jeunes.

Ont notamment participé à la réunion le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion László Andor, la présidente de la Commission de l’emploi et des affaires sociales du Parlement européen Pervenche Berès et des représentants d’autres organisations européennes.

Presidency Spokesperson in Cyprus
Costas Yennaris



E-mail: cyennaris@cy2012eu.gov.cy
Mobile: +357 99400234
Officer
Michaela Papadopoulou

Ministry of Labour & Social Insurance
European Affairs Unit
E-mail: mpapadopoulou@mlsi.gov.cy
Téléphone: +357 22401865
Communications Officer
Maria Lantidou

Ministry of Labour & Social Insurance

E-mail: mlantidou@pio.moi.gov.cy
Téléphone: +357 22401676

Voir la conférence de presse ici

Plus de photos apparentées ici

EVENEMENTS APPARENTES