CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – De nouvelles actions coordonnées seront nécessaires pour nous protéger de la transmission transfrontières des maladies infectieuses
11.07.2012, 13:22 (CET)

Selon les ministres de la Santé de l’UE, il faut renforcer les mécanismes de coordination permettant de communiquer et d’évaluer le risque correctement et en temps utile dès le début d’une crise déclenchée par une menace transfrontières pour la santé. C’est ce qu’ils ont déclaré à l’occasion de leur seconde et dernière journée de réunion informelle à Chypre. La réunion, qui a eu lieu au centre de conférences Filoxenia de Nicosie (Lefkosia) les 10 et 11 juillet a également donné lieu à un débat sur le ‘paquet emploi’ et sur la question du don et de la transplantation d’organes, une priorité de la Présidence chypriote.

Les ministres ont estimé qu’il était nécessaire de renforcer les mécanismes de coordination permettant de communiquer et d’évaluer le risque correctement et en temps utile dès le début d’une crise et ont demandé au Comité de sécurité sanitaire, enceinte clé de l’UE pour coordonner les efforts en matière de sécurité sanitaire, de renforcer la coordination dans ce domaine.

Ils ont en parallèle constaté qu’il y avait lieu d’améliorer les voies de communication qui relient la Commission européenne, l’Organisation mondiale de la Santé et d’autres agences de l’UE (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, Autorité européenne de sécurité des aliments, Agence européenne des médicaments) et ont encouragé la société civile et différentes parties prenantes comme les professionnels de la santé à coopérer tout au long du processus de communication. Ils ont également souligné combien il était important d’intégrer les canaux de communication traditionnels et les médias sociaux dans les plans de communication.

Dans son discours de conclusion, le ministre de la Santé de la République de Chypre Stavros Malas a souligné que “Les Etats membres ont déclaré être prêts à intensifier leurs efforts visant à développer et à appliquer des stratégies d’évaluation du risque et de communication qui soient suffisamment efficaces pour protéger les citoyens de l’Union avec l’aide de la Commission européenne et en étroite coopération avec l’OMS.”

Hier 10 juillet, durant leur première journée de réunion, les ministres ont débattu de la question du don et de la transplantation d’organes. M. Malas a indiqué que les ministres avaient fait part des besoins de leur Etat membre en matière de programmes de don et de transplantation d’organes et avaient envisagé différentes manières de renforcer la coopération ainsi que d’échanger meilleures pratiques et expérience.

Mardi, ils ont également débattu du plan d’action en faveur du personnel de santé dans l’UE présenté par la Commission européenne dans le cadre de son ‘paquet emploi’. Ils ont insisté sur la nécessité d’adopter des approches et des stratégies innovantes afin d’améliorer l’emploi des jeunes dans le secteur de la santé en leur permettant d’acquérir les compétences adéquates à l’école, en formation et sur le lieu de travail.

Etant donné que les besoins en professionnels de la santé des Etats membres sont très diversifiés, M. Malas a estimé que "L’UE doit prévoir des mesures qui tiennent compte de cette diversité."

Presidency Spokesperson in Cyprus
Costas Yennaris



E-mail: cyennaris@cy2012eu.gov.cy
Mobile: +357 99400234
Chief Health Officer
Olga Kalakouta

Ministry of Health
European Affairs Unit Coordinator
E-mail: okalakouta@moh.gov.cy
Téléphone: +35722605323
Communications Officer
Demetris Constantinou

Ministry of Health

E-mail: dconstantinou@pio.moi.gov.cy
Téléphone: +35722605386

Plus de photos apparentées ici

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES