CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – Promotion de la santé tout au long de la vie
07.12.2012, 15:18 (CET)
Les ministres de la Santé de l’UE ont adopté aujourd’hui 7 décembre des conclusions sur le don et la transplantation d’organes et sur le vieillissement en bonne santé tout au long de la vie. En outre, au cours de la seconde journée du Conseil "Emploi, politique sociale, santé et consommateurs" (EPSCO) qui a eu lieu à Bruxelles et était présidée par la ministre de la Santé de Chypre Androulla Agrotou, les ministres ont adopté une orientation générale sur l’uniformisation des compétences d’exécution conférées à la Commission au titre des cinq directives verticales sur les aliments dites directives "petit déjeuner". Les ministres ont par ailleurs obtenu des informations sur les propositions de révision des directives relative aux dispositifs médicaux et relative aux dispositifs médicaux de diagnostic in vitro ainsi que sur les progrès réalisés dans l’examen de la proposition de règlement établissant le troisième programme dans le domaine de la santé 2014-2020.

Le Conseil EPSCO a adopté des conclusions sur le don et la transplantation d’organes qui constituaient une priorité de la Présidence chypriote.

Promotion de l’efficacité et de l’accessibilité des systèmes de transplantation d’organes

Les conclusions invitent à renforcer la coopération, non seulement entre les Etats membres, mais également avec la Commission européenne en matière de promotion de mesures garantissant la disponibilité, l’efficacité et l’accessibilité des systèmes de transplantation d’organes et l’amélioration de la qualité et de la sécurité de ces systèmes.

Les ministres ont également adopté des conclusions du Conseil sur le vieillissement en bonne santé tout au long de la vie telles qu’elles découlent des résultats de la conférence à haut niveau organisée par la Présidence chypriote à Nicosie (Lefkosia) en septembre 2012. Ces conclusions demandent des actions coordonnées pour prévenir les maladies et s’en protéger, outre la promotion de la santé tout au long de la vie.

La Présidence chypriote a par ailleurs présenté aux ministres les progrès réalisés dans l’examen de la proposition de décision relative aux menaces transfrontières graves pour la santé. Les ministres de la Santé ont identifié des possibilités d’aller de l’avant et de surmonter les différences existantes.

Dispositifs médicaux

La Présidence chypriote et la Commission européenne ont fourni aux ministres les dernières informations sur la révision des propositions visant à modifier les directives relative aux dispositifs médicaux et relative aux dispositifs médicaux de diagnostic in vitro.

Pendant le déjeuner de travail, les ministres de la Santé ont eu la possibilité de se pencher sur l’avancement de la mise en œuvre du plan d’action commun sur les dispositifs médicaux à la suite de l’affaire des implants mammaires de PIP.

Briefing sur le prix des médicaments à usage humain et d’autres questions

La Présidence chypriote a également présenté au Conseil les progrès réalisés sur la proposition de modification de la directive concernant la transparence des mesures régissant la fixation des prix et le remboursement des médicaments à usage humain et leur inclusion dans le champ d'application des systèmes nationaux d'assurance maladie ainsi que sur la proposition législative concernant les aliments destinés aux nourrissons et aux enfants en bas âge ainsi que les aliments destinés à des fins médicales spéciales. Sur cette deuxième proposition, la Présidence chypriote est parvenue à dégager un premier accord en conciliant les vues grâce à des trilogues sur les différentes questions posées.

Les ministres de la Santé ont par ailleurs reçu des informations sur la proposition de règlement établissant le troisième programme dans le domaine de la santé et ses dispositions qui posent problème ainsi que sur les résultats de la 5e session de la conférence des parties à la convention-cadre pour la lutte antitabac (FCTC CoP5).

La Commission a informé les ministres du travail réalisé pour aider les Etats membres à transposer d’ici la fin octobre 2013 la directive relative à l'application des droits des patients en matière de soins de santé transfrontaliers.

Pour terminer, la Présidence a exposé aux ministres les conclusions des principales conférences organisées à Chypre pendant le semestre et la Présidence irlandaise entrante a donné un aperçu de son programme de travail pour le premier semestre 2013. Au cours de la conférence de presse qui a suivi la session, Androulla Agrotou s’est dite ravie des progrès accomplis sur “de très importantes questions ayant trait à la santé et à la protection des droits des consommateurs.”

Elle a également témoigné sa gratitude à ses collègues et à la Commission pour leur coopération tout au long de la Présidence chypriote de l’UE, puis a souhaité au commissaire européen à la santé et à la politique des consommateurs Tonio Borg et à la Présidence irlandaise bonne chance.

Tonio Borg s’est montré satisfait des progrès réalisés sur un certain nombre de questions essentielles. Il a également félicité la Présidence chypriote pour son travail acharné de ces six derniers mois.

Presidency Spokesperson in Brussels
Marianna Karageorgis

Coreper I

E-mail: mkarageorgis@pio.moi.gov.cy
Téléphone: +32 27404002
Mobile: +32 473858237
Communications Officer
Demetris Constantinou

Ministry of Health

E-mail: dconstantinou@pio.moi.gov.cy
Téléphone: +35722605386

Voir la conférence de presse ici

Plus de photos apparentées ici

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES