CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – Mme Marcoullis présente à la commission des affaires étrangères du PE les résultats du FAC de novembre
22.11.2012, 14:19 (CET)
Erato Kozakou-Marcoullis, ministre des Affaires étrangères de Chypre, a présenté aujourd’hui, jeudi 22 novembre, les conclusions du Conseil des affaires étrangères (FAC) du 19 novembre à la commission des affaires étrangères (AFET) du Parlement européen. Mme Marcoullis participait à la réunion de la commission AFET au nom de la baronne Catherine Ashton, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

La ministre des Affaires étrangères de Chypre a souligné que le Conseil avait été dominé par les évènements en cours, notamment l’escalade de la violence entre Israël et Gaza et dans la partie orientale de la République démocratique du Congo. Elle a indiqué que les ministres des Affaires étrangères avaient notamment parlé des évènements récents au voisinage méridional, de la situation en Ukraine après les élections et de l’avenir des relations bilatérales entre l’UE et Cuba.

Gaza

Concernant Gaza, Mme Marcoullis a informé les membres du Parlement européen (PE) que le Conseil s’était demandé comment contribuer au mieux à la désescalade de la violence au Moyen-Orient et en particulier à Gaza.

“Nous sommes tous unis pour atteindre l’objectif ultime d’une solution négociée fondée sur la coexistence de deux États et pour affirmer qu’il faut apaiser la violence actuelle et relancer des pourparlers qui aient du sens”, a-t-elle affirmé. La ministre des Affaires étrangères de Chypre a ajouté que l’UE allait intensifier ses contacts avec ses interlocuteurs aux Etats-Unis ainsi qu’avec d’autres acteurs clés de la région afin d’analyser toutes les nouvelles initiatives éventuelles en faveur du processus de paix au Moyen-Orient. Elle s’est par ailleurs félicitée du cessez-le-feu négocié hier et a déclaré: “Ce qui s’est passé ces derniers jours montre qu’il est urgent de trouver une solution à long terme, non seulement pour Gaza, mais également pour l’ensemble du processus de paix.”

Mme Marcoullis a indiqué que la nécessité d’instaurer la paix et la sécurité dans la région constituait le principal objectif sous-tendant le débat des ministres sur la meilleure manière de réagir au projet de résolution de l’Assemblée générale des Nations unies sur le statut de la Palestine au sein de l’organisation. Les Etats membres restent unis pour atteindre l’objectif ultime d’une solution négociée fondée sur la coexistence de deux États et pour affirmer qu’il faut apaiser la violence actuelle et relancer des pourparlers qui aient du sens. Dans ce contexte, le FAC a envisagé une position unie lors du vote sur la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies. Les débats n’ont pas abouti à une conclusion définitive, mais les consultations entre Etats membres vont se poursuivre.

Voisinage méridional de l’UE

En ce qui concerne les développements au voisinage méridional, Mme Marcoullis a indiqué que la réunion entre l’UE et la Ligue des Etats arabes ainsi que la rencontre de la task force avec l’Égypte au Caire, les 13 et 14 novembre, avaient été couronnées de succès et étaient importantes pour l’ensemble de la région. Pour ce qui est plus particulièrement de la Syrie, Mme Marcoullis a indiqué que les ministres avaient adopté des conclusions du Conseil dans lesquelles ils se félicitent de l’accord intervenu à Doha entre les principales factions de l’opposition et de la formation de la coalition nationale des forces de la révolution et de l'opposition syrienne. Ils considèrent que cette coalition est la représentante légitime des aspirations du peuple syrien.

La ministre des Affaires étrangères de Chypre a expliqué que le Conseil se félicitait de la formation d’un nouveau gouvernement libyen et qu’une mission exploratoire de l’UE allait être déployée sur le terrain et travailler à une éventuelle mission de la PSDC sur la sécurité des frontières.

Mme Marcoullis a également évoqué l’adoption de conclusions du Conseil sur le Yémen et le Liban. Elle a informé la commission AFET que pour le Yémen, l’UE s’y félicitait des progrès réalisés au cours de la première année du processus de transition, y soulignait la nécessité de réaliser d'urgence des progrès dans les domaines politique, économique, humanitaire et sécuritaire et y répétait qu’elle était prête à apporter son assistance. Dans les conclusions sur le Liban, l’UE souligne qu’il est important de préserver l’unité et la stabilité de ce pays et d’empêcher la propagation de la crise de la Syrie voisine.

Ukraine

Mme Marcoullis s’est également arrêtée sur le débat approfondi qui a été mené sur les résultats des élections en Ukraine et sur les perspectives politiques sur place. Elle a souligné que le Conseil avait certes accepté de continuer à préparer l’éventuelle signature de l’accord d’association/accord de libre-échange, mais que la situation ferait l’objet d’un suivi et que l’Ukraine devait faire progresser les réformes avant qu’il soit définitivement décidé de signer ces accords.

République démocratique du Congo

La ministre chypriote a également présenté à la commission les résultats de la discussion du FAC sur la détérioration de la situation dans la partie orientale de la République démocratique du Congo où la crise humanitaire a continué de s’aggraver.

“L’UE continuera de travailler avec tous les partenaires de la région afin de mettre fin aux violences et à la rébellion”, a-t-elle souligné en ajoutant que le Conseil appuyait totalement les Nations unies et la communauté internationale dans leurs efforts pour mettre fin à la crise.

Cuba

Pour ce qui est de Cuba, la ministre chypriote a indiqué que le FAC s’était penché sur l’avenir des relations avec ce pays. Selon elle, le Conseil est convenu de commencer à travailler sur un projet de directives de négociation en vue d’un nouvel accord bilatéral et a souligné qu’il s’agit d’un processus que l’UE peut accélérer, ralentir ou suspendre en fonction des évènements sur place. Elle a également précisé que la position commune continuerait de constituer la base des relations entre l’UE et Cuba jusqu’à l’entrée en vigueur d’un nouvel accord.

Mme Marcoullis a par ailleurs mentionné le déjeuner conjoint des ministres des Affaires étrangères et de la Défense durant lequel ils ont débattu du Mali et de la préparation d’une mission de la politique de sécurité et de défense commune destinée à entraîner l’armée malienne et à améliorer plus généralement la sécurité sur place. Elle a ajouté que pendant ce déjeuner avait eu lieu un premier échange de vues sur la préparation au débat sur la défense prévu lors du Conseil européen de la fin 2013.

Enfin, la ministre des Affaires étrangères a énuméré d’autres conclusions adoptées par le FAC sur la stratégie commune relative au partenariat Caraïbes-UE, sur la mise en place d'un dialogue sur les droits de l'homme avec l'Afrique du Sud et sur le plan d’action pour la libéralisation du régime des visas en faveur de la Moldavie.

Communications Officer
Charis Christodoulidou

Ministry of Foreign Affairs

E-mail: cchristodoulidou@mfa.gov.cy
Téléphone: +357 22401165

Plus de photos apparentées ici

ACTUALITES APPARENTEES