CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse - “Un tournant” pour la négociation du cadre financier pluriannuel
30.08.2012, 20:13 (CET)
La négociation du nouveau budget septennal de l'UE pour la période 2014-2020 est entrée dans une nouvelle phase lors de la réunion des ministres et des secrétaires d'Etat aux Affaires européennes tenue aujourd'hui à Nicosie (Lefkosia). Au cours de la réunion informelle, les Etats membres ont pris position sur des aspects clés du CFP. L'ambassadeur Andreas D. Mavroyiannis, ministre délégué chargé des Affaires européennes, qui a présidé la réunion, s'est déclaré extrêmement satisfait du travail réalisé et a par ailleurs souligné combien il était important de continuer à coopérer étroitement avec le Parlement européen afin de conclure la négociation dans les délais.

La Présidence chypriote a salué les progrès réalisés dans la négociation du cadre financier pluriannuel (CFP) lors de la réunion informelle des ministres et secrétaires d'Etat aux Affaires européennes tenue jeudi 30 août. En effet, les parties prenantes ont débattu de questions spécifiques ayant trait au budget.

La négociation du CFP entre dans une nouvelle phase

“Nous sommes à un tournant de la négociation. Le document d'analyse élaboré par la Présidence lui a donné un nouvel élan et cet élan ne va pas retomber. La réunion a atteint son objectif et a aidé la Présidence à déterminer les prochaines étapes à franchir pour parvenir à un accord final, accord nécessaire pour nos citoyens et l'Union”, a déclaré l'ambassadeur Mavroyiannis.

Les débats ont porté sur le document d'analyse rédigé par la Présidence suite aux réunions bilatérales qu'elle a organisées en juillet avec les Etats membres. Ceux-ci ont fait part de leur avis sur les orientations de la Présidence concernant notamment le montant global du CFP, le niveau de dépenses et les actions financées pour chaque rubrique/sous-rubrique ainsi que le volet des recettes: ressources propres, mécanismes de correction et frais de perception.

Les ministres ont par ailleurs été informés du fait que Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, avait l'intention de prévoir en novembre un sommet européen extraordinaire qui sera exclusivement consacré au CFP.

L'ambassadeur Mavroyiannis a indiqué que la réunion informelle avait permis à la Présidence chypriote de comprendre mieux encore la position des Etats membres. “Voilà qui sera précieux pour passer à l'étape suivante des négociations et remanier le cadre de négociation élaboré par la Présidence danoise”, a précisé l'ambassadeur Mavroyiannis.

Une coopération étroite entre institutions permettra de conclure dans les délais

Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne en charge des relations interinstitutionnelles et de l'administration, a participé à la première séance de travail de la réunion. Il était accompagné de Janusz Lewandowski, commissaire européen responsable de la programmation financière et du budget.

M. Šefčovič a fait l'éloge du "document d'analyse de grande qualité" de la Présidence chypriote qui a contribué à susciter un débat caractérisé par l'ouverture et la franchise.

"Grâce à lui, nous avons atteint l'objectif de la réunion: aller plus loin pour comprendre les positions des uns et des autres et tracer la voie vers un accord d'ici la fin de l'année", a déclaré M. Šefčovič.

Les membres de l'équipe de négociation du Parlement européen, emmenés par le président de la Commission des budgets Alain Lamassoure, ont quant à eux participé au déjeuner de travail et à la séance de l'après-midi.

"Le débat d'aujourd'hui était une première", a commenté M. Lamassoure. "Jamais auparavant les députés n'avaient été associés ainsi à un débat avec les ministres. Ces échanges ont été très utiles et nous allons les poursuivre de manière informelle et réaliste."

Pendant la conférence de presse qui a suivi la réunion, l'ambassadeur Mavroyiannis a répété combien il était important que la Présidence chypriote et le Parlement européen continuent de coopérer étroitement afin de conclure la négociation du CFP dans les délais.

“Il était indispensable que le Parlement européen soit présent aujourd'hui et il est nécessaire qu'il continue d'être pleinement associé à la négociation du CFP pour que nous atteignions notre objectif commun qui est de clôturer les négociations d'ici la fin de l'année; nous comptons sur une coopération étroite avec le PE”, a souligné l'ambassadeur Mavroyiannis.

La Commission européenne a également fait part de sa satisfaction quant à la qualité du débat et a souligné qu'il était capital de conclure la négociation du CFP d'ici la fin de l'année.

"(Aujourd'hui,) Rien n'a été plus important que l'engagement de tous les participants, depuis le Royaume-Uni jusqu'à la Pologne, pour dégager un accord (d'ici la fin 2012) afin que l'Europe sache à quoi s'attendre en termes d'investissements et que l'Union européenne ait la capacité d'agir", a déclaré M. Lewandowski.

"La Commission a perçu l'élan imprimé à la salle et la forte volonté politique de parvenir à un accord sur le CFP cette année encore", a dit M. Šefčovič.

La Présidence chypriote va maintenant revoir son calendrier initial du fait de la tenue du Conseil européen de novembre. Elle présentera en septembre un cadre de négociation remanié qui tiendra compte des réunions bilatérales et des avis exprimés lors de la réunion d'aujourd'hui.

La Présidence chypriote souhaite dégager un accord d'ici la fin 2012, comme le demande le Conseil européen dans ses conclusions de juin 2012.

Presidency Spokesperson in Cyprus
Costas Yennaris



E-mail: cyennaris@cy2012eu.gov.cy
Mobile: +357 99400234
Communications Officer
Poly Papavassiliou

Office of the Deputy Minister for European Affairs
Multiannual Financial Framework
E-mail: ppapavassiliou@cy2012eu.gov.cy
Téléphone: +357 22400144

Plus de photos apparentées ici

Voir la conférence de presse ici

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES