CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – L’adoption de la déclaration de Limassol donne de l’élan à l’économie bleue
08.10.2012, 11:39 (CET)
Les ministres chargés des affaires maritimes de l’UE ont entériné et adopté hier une déclaration politique qui vise à redynamiser la politique maritime intégrée (PMI) de l’UE cinq ans après son lancement à Lisbonne. La déclaration de Limassol a été présentée aujourd’hui, lundi 8 octobre, lors d’une cérémonie organisée à cet effet à Limassol par le ministre de la Communication et des Travaux publics de Chypre Efthemios Flourentzou en présence du Président de Chypre, Demetris Christofias, et du Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, instigateur de la PMI de l’UE. La déclaration de Limassol devrait marquer une étape importante dans la mise en œuvre et le développement futurs de la PMI puisqu’elle fournit des orientations quant à une approche exhaustive et cohérente de l’exploitation des mers et des océans de l’UE en faveur de la croissance économique, exploitation qui se veut maximale et durable.

La réunion ministérielle informelle d’une durée de deux jours organisée à Chypre était présidée par M. Flourentzou et exclusivement consacrée à l’avenir de la PMI de l’UE. Les ministres sont convenus d’approuver la déclaration politique élaborée à l’initiative de la Présidence chypriote.

“La déclaration de Limassol témoigne de notre détermination commune à développer des politiques et promouvoir des activités qui mettront en place les conditions nécessaires à la croissance et à l’emploi grâce aux secteurs et transports maritimes”, a dit le ministre chypriote au cours de la présentation de la déclaration.

La PMI de l’UE constitue une politique transversale innovante qui est considérée comme étant extrêmement importante pour améliorer la capacité de l’UE à tirer le meilleur parti de l’exploitation durable et globale des océans, des mers et des côtes.

Par le biais de la déclaration de Limassol, les ministres ont montré qu’ils avaient l’intention de donner à la PMI de l’UE un nouvel élan, ce qui aidera l’UE à atteindre les objectifs de la stratégie Europe 2020 et donnera à l’Union davantage d’outils susceptibles de la sortir de la crise financière.

La déclaration, qui se concentre sur la ‘croissance bleue’ et la dimension extérieure de la PMI, est une initiative de la Présidence chypriote qui a pris forme grâce à la coopération de cette dernière, de la Commission européenne et du Groupe des Amis de la présidence du Conseil de l’UE.

Croissance bleue

La ‘croissance bleue’ constitue un élément important de la PMI de l’UE et de la déclaration. Il s’agit d’une initiative visant à stimuler la croissance, l’emploi et la compétitivité dans les domaines marin et maritime. Des secteurs de l’UE tels que les transports maritimes, la construction navale, l’industrie de l’équipement des navires, le tourisme côtier et maritime et les sources d’énergie renouvelable sont considérés comme n’ayant pas encore été totalement exploités du point de vue économique.

L’objectif de la croissance bleue est de développer les activités maritimes, en particulier celles dont le potentiel est le plus prometteur.

En mettant en avant ce potentiel et en évoquant les possibilités de l’exploiter de façon durable, la déclaration présente sous un jour positif la contribution que ces secteurs sont susceptibles d’apporter à l’avenir de l’économie bleue de l’UE.

 

“Grâce à ce nouvel élan donné par la déclaration de Limassol, nous devons mettre en place les conditions qui permettront de promouvoir une croissance durable et de créer des emplois”, a affirmé M. Flourentzou.

Dimension extérieure de la PMI

Par le biais de la déclaration, l’UE souligne également qu’il importera de continuer à renforcer la coopération sectorielle et transsectorielle entre les Etats membres de l’UE et les pays tiers qui partagent avec eux un bassin maritime. Une coopération, un dialogue et un échange de meilleures pratiques intensifiés apparaissent essentiels pour que l’UE soit mieux à même d’exploiter les domaines maritimes en expansion. La déclaration précise par ailleurs qu’il est nécessaire de respecter le cadre juridique établi par la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (UNCLOS).

“La mer devrait être une force unissant les peuples ainsi qu’un facteur de progrès et de croissance intelligente, viable et durable. La politique maritime intégrée de l’UE constitue à cet égard l’outil idéal alors que la déclaration de Limassol est le guide idéal”, a conclu M. Flourentzou.

La PMI de l’UE est une initiative lancée en 2007 à Lisbonne, extrémité occidentale de l’Europe, qui vient d’être redynamisée aujourd’hui à son extrémité orientale, Limassol. La “déclaration de Limassol” constitue une percée pour l’avenir dont l’UE rêve pour ses océans et ses mers.

La “déclaration de Limassol” sera soumise au Conseil des affaires générales pour examen et approbation en vue de l’adoption de conclusions formelles lors du Conseil européen de décembre 2012.

Presidency Spokesperson in Cyprus
Costas Yennaris



E-mail: cyennaris@cy2012eu.gov.cy
Mobile: +357 99400234





E-mail: vdemetriades@dms.mcw.gov.cy
Téléphone: +357 22800256
Communications Officer
Konstantina Liperi

Ministry of Communications and Works

E-mail: kliperi@mcw.gov.cy
Téléphone: +357 22800246
Mobile: +357 99923041

LIMASSOL DECLARATION

Limassol Declaration

De Lisbonne à Limassol
Regardez la vidéo ici

Voir la conférence de presse ici

Plus de photos apparentées ici
7 octobre

Plus de photos apparentées ici
8 octobre

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES