CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – Rendre la politique de cohésion plus efficace
06.11.2012, 15:34 (CET)
L’efficacité et la gouvernance de la politique de cohésion au niveau de l’UE ont été au centre des débats lors de la dernière réunion ministérielle informelle sous Présidence chypriote qui a eu lieu aujourd’hui 6 novembre à Nicosie (Lefkosia). Elle rassemblait les ministres compétents de l’UE et était présidée par l’ambassadeur Andreas D. Mavroyiannis, ministre délégué chargé des Affaires européennes de Chypre, qui est responsable de la politique de cohésion.

La dernière réunion ministérielle informelle sous Présidence chypriote a eu lieu aujourd’hui 6 novembre; elle était consacrée à la politique de cohésion. Les ministres ont débattu du renforcement de l’efficacité et de la valeur ajoutée de la politique de cohésion ainsi que des manières d’améliorer sa gouvernance. Le commissaire européen à la politique régionale Johannes Hahn et la présidente de la commission du développement régional du Parlement européen Danuta Hübner participaient à la réunion. Étaient également présents le président du Comité des régions Ramón Luis Valcárcel Siso et le président du Comité économique et social européen Staffan Nilsson.

Pendant la matinée, les Etats membres ont présenté leur position en s’appuyant sur un document de la Présidence intitulé ‘Améliorer l’efficacité et la valeur ajoutée de la politique de cohésion’. L’ambassadeur Mavroyiannis a expliqué que “Le document a été élaboré pour stimuler le débat et nous aider à trouver un terrain d’entente quant à une meilleure utilisation des nouveaux éléments introduits dans la politique de cohésion de l’UE.”

“Permettez-moi de répéter que la Présidence attache une grande importance à la politique de cohésion, qui constitue l’une des principales politiques européennes d’investissement. La politique de cohésion peut faire la différence pour les régions et les citoyens européens, en particulier en ces temps difficiles, car elle peut améliorer l’accessibilité, stimuler la croissance et créer des emplois. Elle constitue également une manifestation concrète de la solidarité”, a ajouté le ministre délégué chypriote.

Tournant dans les négociations

La Présidence chypriote a indiqué que la réunion avait lieu à un moment très difficile pour les citoyens partout en Europe, puisqu’ils continuent de souffrir des conséquences de la crise économique, et à un tournant dans les négociations sur la future politique de cohésion, tant au niveau réglementaire que financier. Le document de la Présidence et le débat ont porté sur la nécessité de garantir que les règles révisées et les nouveaux éléments proposés pour planifier et mettre en œuvre la politique de cohésion au cours de la prochaine période de programmation (2014-2020) contribuent à ce que les dépenses réalisées au titre de la politique de cohésion dégagent la plus grande valeur ajoutée possible et à ce que les objectifs de la stratégie Europe 2020 soient atteints.

Améliorer la gouvernance de la politique de cohésion est considéré comme l’une des clés du succès de la nouvelle période de programmation. Cette question a été débattue pendant le déjeuner sur la base d’un document officieux de la Présidence.

“Nous devons veiller à ce que la gouvernance au niveau national et, plus important encore, au niveau de l’UE, mette l’accent sur les objectifs de la stratégie Europe 2020 et soit étroitement liée au semestre européen, outre la réalisation de l’objectif primordial de la cohésion économique, sociale et territoriale”, a souligné l’ambassadeur Mavroyiannis.

En s’aidant des résultats de la réunion d’aujourd’hui, la Présidence élaborera des conclusions qui alimenteront le travail réalisé sur l‘avenir de la politique de cohésion de l’UE et seront présentées le 20 novembre au Conseil des affaires générales.

Progrès notables concernant le paquet législatif sur la cohésion

La Présidence chypriote a progressé de manière notable concernant le paquet législatif sur la cohésion. Une orientation générale partielle a été dégagée sur sept blocs de négociation de la législation relative à la politique de cohésion lors de la session d’octobre 2012 du Conseil des affaires générales.

Dans l’esprit de ce qui a été fait jusqu’à présent, l’ambassadeur Mavroyiannis a répété que la Présidence chypriote ne ménagerait aucun effort pour aller plus loin encore et un certain nombre d’éléments vont être représentés au Conseil des affaires générales de novembre aux fins d’obtenir une orientation générale partielle.

“La Présidence chypriote a entamé des trilogues intensifs avec les commissions du développement régional et de l’emploi et des affaires sociales du Parlement européen. Elle entend faire le maximum pour dégager une approche commune de la question de la programmation. Les Etats membres pourront ainsi continuer à se préparer à la nouvelle période de programmation sans prendre de retard”, a déclaré le ministre délégué chypriote.

 

Presidency Spokesperson in Cyprus
Costas Yennaris



E-mail: cyennaris@cy2012eu.gov.cy
Mobile: +357 99400234
Head of Programme and Policy Coordination Unit
Irene Piki

Cyprus EU Presidency Secretariat
Cohesion Policy
E-mail: ipiki@cy2012eu.gov.cy
Téléphone: +357 22400145
Communications Officer
Poly Papavassiliou

Office of the Deputy Minister for European Affairs

E-mail: ppapavassiliou@cy2012eu.gov.cy
Téléphone: +357 22400144

Voir la conférence de presse ici

Plus de photos apparentées ici

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES