CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – Une Présidence opérationnelle, pragmatique et axée sur les résultats
17.12.2012, 12:30 (CET)
La Présidence chypriote touche à sa fin et c’est l’Irlande qui va assurer la présidence du Conseil de l’UE à compter du 1er janvier. À cette occasion, l’ambassadeur Andreas D. Mavroyiannis, ministre délégué chargé des Affaires européennes de Chypre, a présenté aujourd’hui à Bruxelles un aperçu des résultats de la Présidence chypriote lors d’une conférence de presse conjointe avec des représentants de la Présidence irlandaise. Eamon Gilmore, Tánaiste (vice-premier ministre)/ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur d’Irlande, et Lucinda Creighton, ministre déléguée en charge des affaires européennes d’Irlande, ont présenté les priorités de la Présidence entrante.

Un veritable intermédiaire impartial

Concernant les six derniers mois, le ministre délégué Mavroyiannis a déclaré qu’à son avis, la Présidence avait réalisé l’une de ses principales ambitions: agir en intermédiaire impartial qui souhaite faire avancer les travaux du Conseil et faciliter la coopération interinstitutionnelle.

“La Présidence chypriote a obtenu pour l’Union des résultats tangibles et significatifs grâce à une approche opérationnelle, pragmatique et axée sur les résultats.”

Dans sa présentation, l’ambassadeur Mavroyiannis a passé en revue les principaux succès de la Présidence, dont l’accord historique avec le Parlement européen sur le paquet relatif au brevet unitaire. Il a également souligné l’importance de l’accord intervenu la semaine dernière au Conseil sur le mécanisme de surveillance unique (MSU), qui rapproche un peu plus l’UE d’une union bancaire, et les progrès notables réalisés en ce qui concerne le régime d’asile européen commun et la gouvernance de l’espace Schengen.

Le ministre délégué chypriote a également évoqué les efforts titanesques accomplis par la Présidence pour faire avancer la négociation du CFP qui ont permis d’amener le dossier à un niveau de maturité tel qu’un accord est à la portée du président du Conseil européen et des chefs d’Etat ou de gouvernement. Il a par ailleurs souligné que les travaux législatifs ont été clôturés sur des actions clés de l’Acte pour le marché unique comme le capital-risque et les fonds d’entrepreneuriat social, sur le réseau transeuropéen d’énergie et sur le règlement extrajudiciaire ainsi que le règlement en ligne des litiges.

”En quelques mots, nous aspirions à faire avancer l’intégration européenne, ne serait-ce qu’un peu..... et je pense que les importants résultats de notre Présidence montrent que nous y sommes parvenus”, a-t-il déclaré.

Présidence irlandaise: pour la stabilité, l’emploi et la croissance

Les représentants de l’Irlande ont esquissé les principales priorités de la Présidence entrante qui aura lieu du 1er janvier au 30 juin 2013 et qui marque le début du trio Irlande - Lituanie - Grèce.

Les représentants de l’Irlande ont parlé d’une relance durable centrée sur les personnes puisque l’urgence dans l’UE est de stimuler la croissance, ce qui permettra de créer des emplois. L’accent sera également mis sur l’investissement dans la croissance favorable à l’emploi et dans les ressources européennes, notamment par le biais du marché unique et d’un accord sur le futur cadre financier de l’UE pour la période 2014-2020. Enfin, la Présidence s’efforcera de développer les relations de l’UE avec ses partenaires.

Les représentants de la Présidence irlandaise ont félicité la Présidence chypriote pour ses résultats. Eamon Gilmore, Tánaiste (vice-premier ministre)/ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur d’Irlande, a déclaré que “Vous avez mis la barre très haut.” Lucinda Creighton, ministre déléguée en charge des affaires européennes d’Irlande, a remercié la Présidence chypriote pour la transmission en douceur d’une “présidence réussie”. Selon elle, lorsque l’Irlande préparait son programme et ses priorités ces dernières semaines, elle a fréquemment demandé l’avis de Chypre qui a marqué son accord dans la plupart des cas.

Les représentants de l’Irlande ont tout particulièrement mentionné l’importance de l’accord sur le MSU, qui servira de base à la Présidence irlandaise, et ont rendu hommage au travail de la Présidence chypriote sur la négociation du CFP.

Presidency Spokesperson in Brussels
Nikos Christodoulides

Coreper II

E-mail: nchristodoulides@mfa.gov.cy
Téléphone: +32 27395152
Mobile: +32 473400441
Communications Officer
Poly Papavassiliou

Office of the Deputy Minister for European Affairs

E-mail: ppapavassiliou@cy2012eu.gov.cy
Téléphone: +357 22400144

Voir la conférence de presse ici

Plus de photos apparentées ici