CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse - Première intervention de la Présidence chypriote lors de la plénière du Parlement européen
04.07.2012, 21:02 (CET)
Le troisième jour de la plénière du Parlement européen, l’ambassadeur Andreas D. Mavroyiannis, ministre délégué chargé des Affaires européennes, est intervenu sur un certain nombre de questions clés à l’ordre du jour de l’UE: les obligations liées à des projets, Schengen et le statut de la Cour de justice de l’UE

L’ambassadeur Mavroyiannis, qui représentait la Présidence chypriote, a participé aux débats sur les obligations liées à des projets et sur le statut de la Cour de justice de l’UE. Le ministre délégué chypriote s’est également rallié au Conseil et à la Commission qui ont fait une déclaration sur la violation des règles Schengen.

L’initiative "Emprunts obligataires pour le financement de projets" vise à stimuler l’investissement dans les infrastructures à l’échelon européen. L’objectif est d’améliorer la note des promoteurs privés qui cherchent à lever des fonds privés pour financer leurs projets d’infrastructures. L’ambassadeur Mavroyiannis a souligné que "Il est particulièrement encourageant que la proposition relative à une phase pilote de l’initiative "Emprunts obligataires pour le financement de projets" ait pu être approuvée dans les délais, car stimuler l’investissement dans les infrastructures est essentiel pour soutenir la croissance et créer des emplois."

En ce qui concerne le statut de la Cour de justice, les deux propositions en la matière devraient rendre le travail de la Cour plus efficace. Le ministre délégué a souligné l’importance de cette question et a déclaré que la Présidence chypriote attendait impatiemment le vote positif du Parlement, demain, sur lesdites propositions.

La Cour de justice a proposé d’augmenter le nombre de juges du Tribunal. À cet égard, le ministre délégué a noté que "Nous souhaitons vivement poursuivre l’excellente coopération que nous avons avec le Parlement sur les éléments encore en suspens de la proposition de la Cour et je suis certain que nous parviendrons à trouver rapidement une solution acceptable."

Il a par ailleurs remercié la Présidence danoise pour son travail sur ces dossiers.

Le Parlement européen votera demain sur les obligations liées à des projets et sur le statut de la Cour de justice. Le vote devrait être positif.

Pour ce qui est de la violation des règles Schengen, l’ambassadeur Mavroyiannis a conclu son intervention en déclarant que "La Présidence chypriote est prête à travailler de manière constructive avec le Parlement européen sur les propositions concernant, d’une part, le mécanisme d’évaluation de Schengen et, d’autre part, le code frontières Schengen.”

"Nous espérons donc vivement trouver une solution qui permettra au Parlement de revenir sur sa décision de suspendre ses travaux relatifs au paquet sur la gouvernance Schengen. Nous pourrions alors travailler ensemble pour dégager un accord sur cette question de première importance aussi vite que possible", a dit le ministre délégué.

Le ministre délégué chypriote a par ailleurs fait en plénière trois déclarations sur la situation en Syrie, en Égypte et en Géorgie au nom de la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

Communications Officer
Poly Papavassiliou

Office of the Deputy Minister for European Affairs

E-mail: ppapavassiliou@cy2012eu.gov.cy
Téléphone: +357 22400144