CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – Il est impératif de progresser rapidement pour parachever l’UEM
12.12.2012, 11:58 (CET)
L’ambassadeur Andreas D. Mavroyiannis, ministre délégué chargé des Affaires européennes de Chypre, a demandé aujourd’hui 12 décembre que les propositions relatives au mécanisme de surveillance unique (MSU) soient adoptées rapidement. L’ambassadeur Mavroyiannis intervenait en séance plénière du Parlement européen (PE) sur la préparation du Conseil européen de décembre.

Lors de sa dernière intervention au nom de la Présidence chypriote en plénière du PE, l’ambassadeur Mavroyiannis a évoqué la préparation du Conseil européen des 13 et 14 décembre et a souligné qu’il fallait progresser rapidement en ce qui concerne un cadre financier intégré.

Préparation du Conseil européen de décembre

“L’adoption des propositions relatives au mécanisme de surveillance unique doit constituer la première priorité”, a déclaré le ministre délégué chypriote qui a indiqué que les débats du Conseil européen porteront sur le parachèvement de l’Union économique et monétaire.

Les discussions s’appuieront sur le rapport intitulé ‘Towards a genuine Economic and Monetary Union’ (Vers une véritable Union économique et monétaire) qui a été publié le 5 décembre 2012 par le Président du Conseil européen en étroite coopération avec les présidents de la Commission, de l’Eurogroupe et de la Banque centrale européenne.

Le ministre délégué a mentionné les trois étapes qui figurent dans le rapport et a souligné qu’à ce stade, il était impératif de progresser rapidement vers un cadre financier plus intégré.

L’ambassadeur Mavroyiannis a souligné que “La nécessité d’assurer une évolution proportionnelle de la légitimité démocratique et de la responsabilité au niveau où les décisions sont prises et appliquées constituera un élément essentiel de ce processus.”

”Tout renforcement de la capacité de l’UEM à prendre des décisions exécutoires de politique économique devrait notamment s’accompagner d’un renforcement de la capacité du Parlement européen à demander des comptes et à exercer une surveillance”, a-t-il poursuivi.

Taxe sur les transactions financières

Au cours de la séance plénière d’hier, le ministre de la Justice et de l’Ordre public de Chypre Loucas Louca a participé au nom du Conseil au débat sur la taxe sur les transactions financières (TTF). La décision de recourir à la coopération renforcée en ce qui concerne la proposition de TTF a été prise lorsque la Présidence danoise a passé le relais à la Présidence chypriote.

La Présidence chypriote a suivi de près l’évolution de la situation et a dirigé les débats à différents niveaux du Conseil. Le ministre chypriote a mentionné les onze Etats membres qui ont choisi la coopération renforcée et a indiqué qu’au moins un Etat membre de plus envisageait de le faire. M. Louca a remercié le PE au nom de la Présidence chypriote pour son travail et en particulier pour la rapidité avec laquelle il a répondu au Conseil qui lui demandait d’autoriser le recours à la coopération renforcée.

”La Présidence chypriote a beaucoup travaillé sur cette proposition, suite à quoi le Conseil a demandé officiellement l’accord du Parlement. Cette demande vous a été communiquée la semaine dernière”, a précisé M. Louca.

Presidency Spokesperson in Brussels
Nikos Christodoulides

Coreper II

E-mail: nchristodoulides@mfa.gov.cy
Téléphone: +32 27395152
Mobile: +32 473400441
Head of Programme and Policy Coordination Unit
Irene Piki

Cyprus EU Presidency Secretariat

E-mail: ipiki@cy2012eu.gov.cy
Téléphone: +357 22400145
Communications Officer
Poly Papavassiliou

Office of the Deputy Minister for European Affairs

E-mail: ppapavassiliou@cy2012eu.gov.cy
Téléphone: +357 22400144

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES

10.12.2012 - 13.12.2012
13.12.2012 - 14.12.2012