CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – Les jeunes et les pouvoirs publics travaillent main dans la main pour faire évoluer la mentalité des jeunes conducteurs
25.07.2012, 16:50 (CET)
Les associations de jeunes et les pouvoirs publics sont désireux de coopérer afin de créer une culture de la sécurité routière chez les jeunes de l’UE et des régions voisines. C’est ce qui a été répété aujourd’hui lors d’une conférence sur la sécurité routière destinée à sensibiliser les jeunes à la question; cette conférence était organisée à Nicosie (Lefkosia) par la Présidence chypriote et la Commission européenne à l’occasion de la quatrième journée européenne de la sécurité routière. Dans les conclusions de la conférence, les associations de jeunes, les institutions de l’UE et des parties prenantes de la sécurité routière ont déclaré qu’il était important de créer une culture de la sécurité routière afin de faire baisser le nombre de jeunes tués et blessés sur la route.

La conférence intitulée “Participation active des jeunes à la sécurité routière” a été organisée par la Présidence chypriote à l’occasion de la quatrième journée européenne de la sécurité routière afin de réfléchir aux manières d’associer les jeunes à cette question. Sensibiliser les jeunes apparaît crucial puisque c’est la route qui tue le plus de jeunes en Europe.

Dans un message filmé diffusé lors de la conférence, le vice-président de la Commission européenne chargé des transports Siim Kallas a souligné que les accidents de la route demeurent la première cause de décès et d’invalidité chez les jeunes partout dans le monde.

“Les quatre infractions les plus meurtrières sur nos routes n’ont pas changé: conduite en état d’ivresse, excès de vitesse, non‑respect des feux de signalisation et absence du port de la ceinture de sécurité”, a indiqué M. Kallas en ce qui concerne les principales causes d’accident de la route chez les jeunes.

La conférence a comporté différents ateliers destinés à renforcer la sensibilisation à la sécurité routière et à créer une culture de la sécurité routière chez les jeunes. Des experts de la sécurité routière des institutions européennes et des pays voisins y sont intervenus.

Les participants ont souligné qu’il est nécessaire d’être éduqué et formé tout au long de la vie et qu’il importe de promouvoir la coopération et le respect mutuel entre la police et les jeunes. Ils ont également évoqué les conduites à risque telles que la consommation d’alcool et de stupéfiants et la vitesse excessive et ont parlé des usagers de la route vulnérables, par exemple les motards et les cyclistes.

Les résultats des ateliers et des débats ont été présentés lors d’une conférence de presse. Ont notamment été mentionnés une tolérance zéro pour la conduite en état d’ivresse, des campagnes d’information mieux ciblées, une formation continue et complète à la sécurité routière dès le plus jeune âge et des programmes spécifiques d'actualisation des connaissances pour les auteurs d'infractions à répétition.

Dans son allocution de bienvenue, le ministre de la Communication et des Travaux publics Efthemios Flourentzou a insisté sur l’importance de la participation active des jeunes à la sécurité routière. La présence du ministre de l’Éducation et de la Culture George Demosthenous et du ministre de la Justice et de l’Ordre public Loucas Louca a mis en exergue le lien entre la jeunesse, la sécurité routière et la nécessité de créer une culture de la sécurité routière.

“Nous sommes déterminés à travailler dur pour que les orientations et les actions de l’UE en faveur de la sécurité routière pour la période 2011-2020 soient mises en œuvre de manière rapide et efficace”, a déclaré le Président Christofias dans son discours d’orientation lu par le Secrétaire d’Etat auprès du Président Titos Christofides.

Les orientations politiques pour la sécurité routière de 2011 à 2020 visent à réduire de moitié le nombre de tués sur les routes, sachant que 31 000 personnes ont trouvé la mort dans un accident de la route en 2010.

 

Pendant la conférence, les conclusions et recommandations d’une étude sur différentes mesures prises dans le pays réalisée par l’Université de Chypre ont été présentées.

Des représentants des associations de jeunes ont déclaré qu’ils souhaitaient coopérer avec les pouvoirs publics compétents afin de faire évoluer la mentalité des jeunes conducteurs.

La quatrième journée européenne de la sécurité routière a constitué une plateforme précieuse pour débattre et échanger les meilleures pratiques et plus encore pour sensibiliser aux dangers d’une conduite irresponsable et à l’importance du port de la ceinture de sécurité.

Les conclusions et les recommandations de la conférence constitueront pour les gouvernements nationaux et l’UE un outil utile afin d’améliorer la sécurité des jeunes sur la route aux niveaux national, régional et européen.

Presidency Spokesperson in Cyprus
Costas Yennaris



E-mail: cyennaris@cy2012eu.gov.cy
Mobile: +357 99400234
Head of EU Affairs Unit, Communications Officer
Vassilis Demetriades

Ministry of Communications and Works

E-mail: vdemetriades@dms.mcw.gov.cy
Téléphone: +357 22800256
Mobile: +357 99459601

Find more related photos here

All presentations and speeches here

Watch the 4th EU Road Safety Day video here

 

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES

25.07.2012 - 25.07.2012