CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse - Déclaration de Limassol: la stratégie Europe 2020 acquiert une forte dimension maritime
08.10.2012, 09:22 (CET)
La Présidence chypriote a fait de la promotion de la politique maritime intégrée (PMI) de l’UE une priorité stratégique pour l’Union européenne, a affirmé aujourd’hui le Président de la République de Chypre Demetris Christofias qui a souligné que l’UE devrait coopérer avec les pays tiers avec lesquels elle partage un bassin maritime.

Dans son discours prononcé aujourd’hui lors de la cérémonie organisée en l’honneur de la “déclaration de Limassol” sur la PMI de l’UE en présence du Président de la Commission européenne José Manuel Barroso, le Président Christofias a déclaré que la PMI devait permettre à l’Europe de relever plus facilement les défis liés à la mondialisation et à la compétitivité, au changement climatique, à la dégradation de l’environnement marin, à la sécurité et la protection des transports maritimes et à la sécurité et la viabilité de l’énergie.

La PMI de l’UE constitue une politique transversale innovante qui est considérée comme étant extrêmement importante pour améliorer la capacité de l’UE à tirer le meilleur parti de l’exploitation durable et globale des océans, des mers et des côtes.

Soulignant le rôle pionnier qu’a joué M. Barroso dans la création de la PMI de l’UE, le Président Christofias a dit que “Nous devons accélérer la mise en œuvre de la stratégie Europe 2020 en remettant l’économie européenne sur les rails de la croissance et en créant de nouveaux emplois.” Il a précisé que les activités maritimes donnaient actuellement un travail à 5,4 millions d’Européens.

La PMI, outil important pour la ‘croissance bleue’

Le Président a indiqué que la promotion de la PMI constituait une priorité stratégique pour la Présidence chypriote du Conseil de l’Union européenne et un important point de départ pour la croissance bleue.

Le Président Christofias s’est félicité du fait que la “déclaration de Limassol” souligne à quel point il importe de promouvoir le dialogue, de renforcer la coopération et d’échanger les meilleures pratiques dans le domaine maritime, et ce, tant au niveau régional qu’international. Il est également satisfait qu’en vertu de la “déclaration de Limassol”, toutes les activités maritimes seront menées dans le respect du cadre juridique établi par la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (UNCLOS) et d’autres conventions internationales de ce type.

“Nous devons prendre des initiatives qui permettront de développer la coopération avec les pays tiers avec lesquels nous partageons un bassin maritime. Le bassin de la Méditerranée notamment, qui a concentré à de nombreuses reprises les tensions et les guerres, doit impérativement se transformer en une mer de la paix, de la coopération et du développement culturel grâce à la résolution des questions en suspens telles que le problème du Moyen-Orient et le problème chypriote”, a déclaré le Président Christofias.

Le Président Barroso a pour sa part remarqué que l’économie bleue allait contribuer à relancer la croissance et à créer des emplois. Ce secteur est florissant, ce qui est une bonne nouvelle rare en temps de crise et de pressions, a-t-il dit.

Croissance dans des secteurs innovants

Le Président Barroso a déclaré que l’économie maritime européenne, qui emploie actuellement 5,4 millions de personnes au total, devrait faire travailler 7 millions de personnes d’ici 2020. Le secteur des croisières à lui seul pourrait connaître une croissance de 60 pour cent.

“Mais tant les nouveaux secteurs innovants que le secteur traditionnel des transports maritimes peuvent se développer”, a-t-il ajouté.

Il a souligné que l’une des priorités clés du semestre européen était d’encourager l’investissement dans les petites et moyennes entreprises (PME) du domaine maritime.

“C’est sur ce secteur que nous devons nous concentrer”, a-t-il dit en indiquant que le Conseil de l’Union européenne et le Parlement européen étaient en train d’examiner la proposition de cadre financier pluriannuel 2014-2020 de la Commission sous la direction de la Présidence chypriote.

“Dans ce contexte, le nouveau programme de recherche et de développement Horizon 2020 a été conçu avec la croissance bleue à l’esprit et dans le but notamment de soutenir les innovations commercialisables.”

Selon M. Barroso, un budget de l’UE tourné vers l’avenir “constitue notre outil le plus important pour cibler les investissements et les réaliser en faveur de la croissance et de l’emploi. Étant donné l’énorme potentiel de l’économie maritime, soutenir les activités maritimes et les zones côtières doit avoir une place de choix dans le nouveau cadre financier pluriannuel.”

Il a conclu en disant: “La déclaration que nous adoptons aujourd’hui constitue une base solide pour développer l’économie bleue en Europe. Ce faisant, nous donnons à la stratégie Europe 2020 un pilier maritime sur lequel elle pourra s’appuyer.”

Communications Officer
Riana Magidou

Press Office of the President of the Republic

Mobile: +357 99588299

LIMASSOL DECLARATION

Limassol Declaration

De Lisbonne à Limassol
Regardez la vidéo ici

Voir la conférence de presse ici

Plus de photos apparentées ici
7 octobre

Plus de photos apparentées ici
8 octobre

ACTUALITES APPARENTEES

EVENEMENTS APPARENTES