CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – Il est impératif d’appliquer la Convention sur la diversité biologique
19.10.2012, 09:42 (CET)
Les efforts en faveur de la protection de la biodiversité doivent impérativement se concentrer sur l’application de la Convention sur la diversité biologique, a souligné le ministre de l’Agriculture, des Ressources naturelles et de l’Environnement de Chypre Sofoclis Aletraris dans son allocution prononcée au nom de l’Union européenne et de ses Etats membres lors de la conférence sur la diversité biologique tenue à Hyderabad, en Inde. La conférence a commencé le 8 octobre et se termine aujourd’hui.

Pendant la plénière, M. Aletraris a présenté les positions de l’Union européenne et ses attentes concernant les principales questions à l’ordre du jour. Le ministre chypriote s’était rendu à Hyderabad mardi pour participer au volet ministériel de la conférence.

M. Aletraris a souligné que tous les efforts déployés devaient sans tarder se concentrer sur la mise en œuvre de la convention et qu’il fallait viser des résultats concrets. En la matière, le ministre a indiqué que l’Union européenne avait déjà adopté une nouvelle stratégie ambitieuse en matière de biodiversité qui développe un certain nombre d’objectifs et que ses Etats membres étaient en train de mettre au point leur propre stratégie nationale.

Les ressources doivent être augmentées

M. Aletraris a poursuivi en insistant sur la nécessité d’augmenter de manière substantielle les ressources financières, humaines et techniques consacrées à la biodiversité provenant de toutes les sources existantes parallèlement à une mise en œuvre efficace de la convention et de son plan stratégique. Il a indiqué que l’Union européenne et ses Etats membres contribuaient largement au financement de la diversité biologique sur la scène européenne et mondiale. Entre 2006 et 2010, l’UE a consacré chaque année près de 1,7 milliard d’euros en moyenne à l’aide liée à la biodiversité au niveau international. Pendant la même période, cette assistance a plus que doublé puisqu’elle est passée de 1,3 milliard d’euros en 2006 à 3 milliards d’euros en 2010.

Tenir compte de la diversité biologique dans les processus de prise de décision

Le ministre chypriote estime que les ressources supplémentaires doivent également provenir de la prise en compte de la biodiversité dans tous les secteurs et a souligné qu’il était important de respecter les valeurs liées à la biodiversité dans les processus de prise de décision. Il a noté l’ampleur du défi que représente le financement de la biodiversité et a demandé que soient mobilisées de nouvelles sources de financement provenant notamment de la promotion de l’économie verte et de mécanismes innovants.

En ce qui concerne la biodiversité marine, M. Aletraris a souligné qu’il fallait la préserver davantage et l’utiliser de manière plus durable. Il a mis en avant la grande importance que l’UE attache à l’identification des zones importantes sur le plan écologique ou biologique.

La conférence se terminera vendredi.

Advisor, Communications Officer
Nikos Georgiades

Ministry of Agriculture, Natural Resources & Environment
Environment
E-mail: Ngeorgiades@moa.gov.cy
Téléphone: +357 22408324

ACTUALITES APPARENTEES