CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – La ministre des Affaires étrangères de Chypre participe à la 24e Assemblée parlementaire paritaire ACP-UE
30.11.2012, 09:58 (CET)
La ministre des Affaires étrangères de Chypre Erato Kozakou-Marcoullis a participé à la vingt-quatrième Assemblée parlementaire paritaire (APP) du groupe des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l’UE qui a eu lieu du 27 au 29 novembre à Paramaribo au Suriname. Pendant la réunion, Mme Marcoullis a représenté le Conseil de l’UE au nom de la baronne Catherine Ashton, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

L’Assemblée parlementaire paritaire, qui se compose de membres du Parlement européen et de membres des parlements des Etats ACP, est à la fois un organe consultatif et une enceinte politique permettant d’examiner les questions liées à l’accord de partenariat ACP-UE (accord de Cotonou). Il s’agit de l’une des trois institutions paritaires de l’accord de Cotonou, les deux autres étant le Conseil des ministres ACP-UE et le Comité des ambassadeurs ACP-UE.

Dans son allocution prononcée devant l’Assemblée le 29 novembre, Mme Marcoullis a souligné l’importance que l’UE accorde au rôle crucial de suivi des politiques joué par les parlements et a déclaré que l’APP contribuait à accroître la visibilité politique des questions à l’examen et à responsabiliser les institutions de l’UE.

La ministre chypriote a fait le bilan de l’évolution des relations entre l’UE et les pays ACP depuis la première réunion de l’APP en 1976 et a déclaré à ce propos: “Notre relation de donneur-receveur s’est transformée en un partenariat qui couvre la coopération politique, de nouveaux arrangements commerciaux et des principes fondamentaux communs comme les droits de l’homme, la démocratie, l’Etat de droit, la bonne gouvernance et le respect du droit international.”

La ministre des Affaires étrangères a affirmé qu’il était important de poursuivre le dialogue aux fins d’éradiquer la pauvreté, de forger des alliances plus fortes face à de nouveaux défis et d’approfondir plus encore l’intégration régionale. À cet égard, elle a souligné l’importance des discussions sur les perspectives d’avenir des relations ACP-UE.

Mme Marcoullis a par ailleurs présenté à l’APP les conclusions et débats du Conseil des affaires étrangères (FAC) du 19 novembre en ce qui concerne plus particulièrement le Mali, la République démocratique du Congo (RDC) et la Somalie. L’Assemblée a adopté des résolutions sur ces pays.

Pour ce qui est des questions relatives à la région caraïbe qui ont également été débattues lors de l’APP, la ministre des Affaires étrangères de Chypre a affirmé que les Etats membres de l’UE et du Cariforum avaient notablement progressé dans la consolidation de leur partenariat en adoptant la stratégie commune relative au partenariat UE-Caraïbes.

Quant aux questions internationales présentant un intérêt mutuel, Mme Marcoullis a indiqué que l’accès à l’énergie constituait un défi mondial à traiter de manière globale. Quant au cadre de développement international après 2015, Mme Marcoullis a souligné qu’il devrait s’appuyer sur les actuels objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), partenariat mondial pour le développement qui a permis de rallier de nombreux appuis politiques et publics.

“Selon moi, notre nouveau cadre doit être global et mondial par nature. Il importe qu’il soit pertinent pour tous les pays, petits et grands, riches et pauvres, qui devraient tous avoir un rôle à jouer dans le cadre des nouvelles actions mondiales”, a déclaré la ministre chypriote.

En conclusion de son allocution, elle a estimé que la réflexion sur le cadre après 2015 et le suivi des résultats de la conférence Rio+20 devaient être cohérents et complémentaires.

Au cours des travaux de l’Assemblée, Mme Marcoullis a répondu au nom du Conseil de l’UE aux questions des députés.

Communications Officer
Charis Christodoulidou

Ministry of Foreign Affairs

E-mail: cchristodoulidou@mfa.gov.cy
Téléphone: +357 22401165