CE SONT DES ARCHIVES EN LIGNE DU SITE WEB DE LA PRESIDENCE CHYPRIOTE DE L’UE EN 2012. LE SITE NE SERA PLUS MIS A JOUR.
 

NOUVELLES

Communiqué de presse – La Présidence chypriote vise une conclusion dans les délais de la négociation du cadre financier septennal de l’UE
24.07.2012, 14:54 (CET)
Les ministres des Affaires européennes ont débattu aujourd’hui à Bruxelles des prochaines étapes à franchir dans la négociation du budget septennal de l’UE. L’ambassadeur Andreas D. Mavroyiannis, ministre délégué chargé des Affaires européennes qui a présidé la session du Conseil des affaires générales (GAC), a plaidé pour qu’un accord soit trouvé dans les délais et a informé ses homologues des résultats des réunions bilatérales sur la négociation du cadre financier pluriannuel (CFP) tenues entre la Présidence chypriote et les Etats membres. Le GAC a par ailleurs adopté formellement la position du Conseil sur le projet de budget de l’UE pour 2013.

Le cadre financier pluriannuel a été au centre des débats du Conseil des affaires générales tenu aujourd’hui à Bruxelles, le premier depuis que Chypre assure la présidence du Conseil de l’UE. Les ministres des Affaires européennes ont procédé à un échange de vues sur les prochaines étapes à franchir dans la négociation et ont adopté la position du Conseil qui porte sur le budget de l’UE pour le prochain exercice. La session était présidée pour la première fois par le ministre délégué Mavroyiannis.

Poursuite du travail sur le cadre financier pluriannuel

Pendant la session du GAC, la Présidence chypriote a répété une nouvelle fois qu’elle était déterminée à faire déboucher la négociation du CFP sur un accord d’ici la fin de l’année.

Le ministre délégué a présenté les résultats des réunions bilatérales tenues en juillet entre la Présidence chypriote et chacun des Etats membres et a remercié les délégations pour leur esprit constructif et leur volonté de parvenir dans les délais à un accord sur ce dossier.

Les résultats des réunions bilatérales ont donné matière à réflexion et alimenteront un document d’analyse qui sera examiné pendant la réunion informelle des ministres des Affaires européennes qui aura lieu à Nicosie (Lefkosia) le 30 août. Cette réunion sera exclusivement consacrée au CFP.

“La Présidence est décidée à faire le maximum pour dégager un accord sur le CFP d’ici la fin de l’année; nous sommes pragmatiques mais très déterminés, avec une volonté réelle de parvenir à un résultat d’ici la fin 2012. Cela ne veut pas dire que la tâche sera facile", a dit le ministre délégué.

"L’objectif du Conseil informel est de lancer un véritable débat sur le fond. Le temps est venu de passer aux choses sérieuses et d’échanger nos vues; désormais, nous devons dialoguer et discuter en profondeur au lieu de faire état de nos positions”, a affirmé l’ambassadeur Mavroyiannis.

La Présidence chypriote s’appuiera sur le remarquable travail de la Présidence danoise et entend remanier le cadre de négociation afin de permettre au Conseil des affaires générales du 24 septembre de poursuivre le travail entamé afin de faire converger les positions. Le cadre de négociation sera bien entendu ajusté et pourvu de montants globaux au fur et à mesure de l’évolution des discussions au sein du Comité des représentants permanents (Coreper) et du GAC.

Pendant tout le processus, la Présidence sera en contact très étroit avec le Président du Conseil européen Herman Van Rompuy et le cabinet de ce dernier organisera des consultations bilatérales avant le Conseil européen d’octobre.

Le Conseil a par ailleurs pris note des propositions techniques révisées de la Commission.

Programme de travail de la Présidence

Puisque cette session du GAC est la première sous Présidence chypriote, l’ambassadeur Mavroyiannis a présenté le message central de la Présidence, qui est de travailler pour une meilleure Europe, ainsi que ses quatre priorités horizontales. Le ministre délégué a également indiqué ce qui était prévu pour les questions du ressort du GAC, c’est-à-dire le CFP, la politique de cohésion, le processus d’élargissement, la politique maritime intégrée et le statut des fonctionnaires de l’UE.

Budget de l’UE pour 2013

Aujourd’hui, les ministres ont également approuvé formellement la position du Conseil sur le projet de budget de l’UE pour 2013. Il prévoit de limiter à 2,79 % l’augmentation des paiements par rapport à 2012. Les paiements pour le développement durable (rubrique un) ont été quant à eux augmentés de 6,71%, ce qui reflète l’engagement du Conseil à promouvoir les mesures favorables à la croissance.

“La Présidence espère coopérer de manière constructive avec le Parlement afin de parvenir à un accord d’ici la mi-novembre“, a déclaré le ministre délégué Mavroyiannis.

Suivi du Conseil européen

Les ministres des Affaires européennes ont également eu l’occasion de débattre des mesures à prendre au cours des prochains mois suite au Conseil européen de juin. Les débats ont porté pour l’essentiel sur trois questions: l’approfondissement de l’Union économique et monétaire, le travail sur le semestre européen suite à l’approbation des recommandations par pays en matière économique et budgétaire et la mise en œuvre du Pacte pour la croissance et l’emploi.

 

Presidency Spokesperson in Brussels
Nikos Christodoulides

Coreper II

E-mail: nchristodoulides@mfa.gov.cy
Téléphone: +32 27395152
Mobile: +32 473400441
Communications Officer
Poly Papavassiliou

Office of the Deputy Minister for European Affairs
Multiannual Financial Framework
E-mail: ppapavassiliou@cy2012eu.gov.cy
Téléphone: +357 22400144

Plus de photos apparentées ici